la maison d'édition de séries littéraires

Une Nuit dans la longue vie de Jude Satorascii

Episode 13

Jude se retrouva seule au sommet du Palais. Elle dut attendre que la guérison de son corps soit complète pour se redresser, grognant, toussant, crachant. Elle s’assit ensuite sur le bras tendu de la statue, fit le bilan de la nuit.

Il y avait la haine et la rage, pour son compagnon disparu, pour son appartement perdu ; le mécontentement d’avoir accepté une mission qu’elle ne savait comment remplir ; la frustration de mettre en attente ses autres combats, qui n’étaient pas cosmiques, juste humains.

Deux milles ans à parcourir la Terre, et Jude savait bien que les dernières quinze décennies avaient été particulièrement mortifères. Peut-être était-ce à cause de Samaël, peut-être pas. Les humains étaient capables des pires choses comme des meilleures, elle en était la preuve incarnée.

Enfin, derrière ses réflexions métaphysiques, il y avait une vibration, un frisson qui sautait d’atomes en atomes, la lumière de Mika qu’elle portait en son sein, jusqu’à ce que le phénomène s’étiole.

Jude aurait alors à nouveau faim, sans rien pour la calmer.

Elle se résignait lentement à se mettre en mouvement quand, sur sa gauche, apparut une plume, petite et discrète, sans conséquence. Jude s’en saisit, eut la vision de Zaar, assis sur des marches, en grande discussion avec une haute silhouette vêtue de blanc. Elle en fut satisfaite.

Quand l’agitation de la ville devint impossible à ignorer, Jude se fondit dans les ombres, récupéra ses affaires, puis se mit en quête de Camille et Thierry. Elle les trouva à l’hôpital. Thierry était sur le seuil de la porte. Camille était sur le lit, installée contre sa mère, qui lui lisait une histoire.

Jude n’était pas sûr de comprendre comment les transformations de Tom avaient opéré. La mère de Camille, Vanessa donc, avait fait son overdose mais son système n’en gardait aucune trace. Qui plus est, elle ne voyait pas les conséquences d’une consommation régulière.

À cet instant, Vanessa et Camille flottaient dans une sorte d’entre deux où la réalité précédente n’avait pas encore été complètement effacée, mais devenait de moins en moins tangible. Elle réalisa soudain qu’à cette femme, Mika offrait une seconde chance, une autre trajectoire. Elle n’avait qu’à la saisir.

Jude écouta les corps, la course de leur sang, la dilatation des poumons, la marche des hormones.

Tout était bien.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter