la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 6

« Est-ce que ça a un rapport avec la conversation dans son téléphone ? articula Elsie, non sans difficulté.

– Cette conversation n'est que la partie visible de l'iceberg, expliqua Rachel. Daniel fait des choses monstrueuses, et il faut que tu sois au courant.

– Au courant de quoi ? »

Même si Elsie avait posé la question, elle n'avait pas envie d'entendre la réponse. Elle savait bien qu’elle ne pouvait plus faire marche arrière, mais cela lui briserait certainement le cœur.

« À vrai dire, le Sky Castle n'est pas seulement un groupe de conversation, expliqua Annalise. C'est avant tout une boîte de nuit dont Daniel est le propriétaire.

– Oui, et c'est là-bas qu'il fait toutes ses petites affaires.

– Comment ça ? Quelles petites affaires ? » s'écria Elsie.

Annalise et Rachel échangèrent un regard tendu. Après un instant de silence, Rachel finit par tout lui dévoiler :

« Depuis plus de cinq ans, Daniel amène des jeunes célébrités dans sa boîte de nuit. Si elles plaisent à ses clients VIP, ils peuvent les droguer et profiter d'elles tant qu'ils le veulent. »

Elsie fut prise d'un vertige. Tout cela était impossible, Daniel ne serait pas capable de commettre de telles choses. Pourtant, cela expliquerait la conversation de groupe qu’elle avait surpris dans la matinée.

« Alors ce matin, quand ils parlaient de filles qui se faisaient violer... il s'agissait des filles de sa boîte de nuit.

– Malheureusement, oui, confirma Annalise. Apparemment, Daniel a installé des caméras dans ses salons VIP qui lui permettent de garder des vidéos de toutes ses victimes. »

Des larmes brûlantes menaçaient de couler sur les joues d'Elsie. Tout cela faisait beaucoup à encaisser d'un coup.

« Non... c'est impossible.

– Je suis désolée, Elsie, dit Annalise. Daniel Wilson est un proxénète qui à énormément de clients hauts placés.

– Vous savez qui sont ses clients ? demanda Elsie. Dans la conversation, ils avaient tous des noms de planètes ou de constellations.

– Forcément, dit Annalise à Rachel. Ils utilisent des pseudonymes pour éviter que l'on ne remonte jusqu'à eux en cas de fuite.

– Ça ne va pas nous faciliter les choses, renchérit Rachel. Il faut qu'on puisse tous les arrêter.

– Mais Rachel... je ne comprends pas pourquoi tu veux faire ça... Est-ce que Daniel t'aurait… »

Elsie n'osa pas terminer sa phrase. Si elle voyait juste, prononcer ces mots à haute voix pourrait faire de la peine à Rachel et lui rappeler de très mauvais souvenirs. Heureusement, la chanteuse se confia sans qu'elle n'eut à finir sa phrase :

« Oui, je fais partie de ces filles qu'il a vendu pour des relations sexuelles. Et tout comme toi, j’ai cru qu'il m'aimait et que nous partagions quelque chose de spécial. Alors qu’il ne faisait que m'amadouer pour mieux me vendre à ses clients. Mais aujourd'hui, l'amour que j'avais pour lui s'est transformé en haine et je ne rêve plus que de l'envoyer derrière les barreaux. »

Tout prenait sens aux yeux d'Elsie. Voilà pourquoi Rachel la mettait en garde, et pourquoi elle savait tant de choses sur Sky Castle. Cependant, ces réponses entraînaient d’autres questions.

« Pourquoi est-ce que tu n'es pas allée voir la police ? Ce serait plus simple que de passer par des journalistes.

– Je suis allée voir la police, mais ils ne m'ont pas cru. On a aucune preuve à leur donner alors ils ne veulent rien entendre.

– Je pense aussi que certains membres de la police sont en lien avec les affaires de Daniel, renchérit Annalise. Sinon, ils ne chercheraient pas à le protéger comme ils le font.

– C'est pour cela que j'ai fait appel à Annalise. Ensemble, on essaie de réunir un maximum de preuves et de témoignages pour faire tomber Daniel. Mais sans toi, on n'y arrivera pas.

– Qu'est-ce que vous attendez de moi au juste ?

– On veut que tu nous apportes des preuves, répondit Annalise. La conversation à elle seule pourrait nous permettre de faire arrêter Daniel.

– Je ne suis pas sûre de pouvoir y accéder, avoua-t-elle. Je ne connais même pas le code qui verrouille le téléphone de Daniel... et lui prendre sans qu'il le remarque n'est pas simple non plus.

– C'est pour cela qu'il nous faut d'autres preuves, à commencer par le nom de ses clients, répliqua Annalise. Il faut aussi qu'on puisse s'infiltrer dans le Sky Castle, mais on y entre pas comme dans n'importe quel club. Je n'ai jamais vu une boîte de nuit aussi sélective. »

Trouver des preuves était bien plus simple à dire qu'à faire. Elsie aurait préféré couper les ponts avec Daniel et ne plus jamais entendre parler de cette histoire. Mais visiblement, Annalise et Rachel avaient d'autres projets pour elle et se séparer de son petit-ami risquait de prendre bien plus de temps.

« Alors, tu es partante pour nous aider à le coincer ? insista Annalise.

– Je... Je ne sais pas.

– Comment ça, tu ne sais pas ? lâcha Rachel.

– Je ne sais pas si j'ai la force de faire tout ça... et je crois que je l'aime encore, malgré tout ce qu'il a fait...

– Et tu l'aimeras toujours le jour où il te droguera pour qu'un de ses clients te viole ?

– Ce n'est pas...

– Tu l'aimeras toujours quand il postera une vidéo de toi inconsciente et nue, en train de te faire tripoter par de vieux riches lubriques dans son immonde groupe de conversation ? »

Sa remarque ramena Elsie à l'atroce réalité. L’amour de sa vie était un dangereux proxénète.

« Et tu l'aimeras encore quand tu sauras combien de vie il a brisé et combien de vie il va encore détruire ?! Ou quand il s'en prendra à des gens que tu aimes ? Ou même quand il aura ruiné ta confiance en toi et ton envie de devenir chanteuse ? »

Elsie fut incapable de répondre.

« Ouvre les yeux Elsie ! s'écria Rachel. Cet homme est un monstre et tu ne devrais pas éprouver de sentiments pour lui. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais tu dois te débarrasser de cet amour. Détruis-le avant que ce ne soit lui qui te détruise. »

Elle avait raison, même si Elsie avait encore beaucoup de mal à l'accepter. Pour une fois, elle devait arrêter de penser à elle et à ses sentiments et songer à ce qui était le plus juste et le plus raisonnable.

« C'est d'accord, dit Elsie, le cœur serré. Je vais vous aider à arrêter Daniel. »

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter