la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 2

Elsie fut réveillée par la sonnerie du réveil matin de Daniel à 6 heures. Elle entrouvrit faiblement les yeux et vit la silhouette de son petit-ami se lever. Il disparut ensuite dans la salle de bain d'où elle apercevait désormais un mince filet de lumière. Encore fatiguée, Elsie referma les yeux et essaya de se rendormir. Elle s'étala en étoile dans le lit, mais le bruit que faisait Daniel dans la salle de bain la troublait trop pour qu'elle puisse espérer fermer l’œil à nouveau.

Elle ouvrit donc les yeux. Alors qu'elle pensait découvrir une pénombre quasi totale, elle fut surprise de voir la chambre traversée par un mince rayon de lumière. Elsie comprit vite qu'il s'agissait du téléphone de Daniel. Il l’avait laissé déverrouillé.

Curieuse, Elsie jeta un œil au téléphone. Il avait déjà 15 messages non lus, ce qui eut le don de l'étonner. Comment se faisait-il qu'autant de personnes cherchent à le contacter d'aussi bonne heure ? Elsie détourna le regard et se dit que de toute façon, cela ne la concernait pas et qu'elle ferait mieux de se rendormir plutôt que de s'intéresser aux messages que recevait Daniel.

Malheureusement, la curiosité fut plus forte que la fatigue. Quand la jeune femme entendit le bruit de la douche dans la salle de bain, elle se rapprocha de la table de chevet et attrapa le portable. Ses yeux mirent un moment à affronter la lumière particulièrement vive qui émanait de l'écran du téléphone. Quand sa vision s'adapta enfin à la luminosité, elle remarqua que deux mots dominaient chaque message.

Sky Castle

La jeune femme devina qu’il s’agissait d’un groupe de conversation. Cela expliquait pourquoi il recevait autant de messages. Peut-être que les autres membres étaient bavards de très bonne heure chaque matin.

Quand Elsie lut le premier sms, son sang se glaça dans ses veines.

Orion :

Pourquoi la fille est inconsciente ?

Mars :

Ils ont encore dû la droguer. Faut bien qu'elle se laisse faire.

Orion :

C’est nul ! On dirait qu’il se tape une poupée gonflable...

Adara :

Peut-être bien. Mais une poupée avec un corps de rêve ;p

Elsie fut incapable d'aller plus loin. Que faisait donc Daniel dans une conversation où les membres parlaient aussi légèrement de viol ? Elle en eut la nausée tant ces messages la dégoûtaient.

Cela ne pouvait être vrai, ce devait être une blague de très mauvais goût. Jamais un homme aussi généreux et intègre que Daniel ne s'abaisserait à ce genre de pratiques.

Afin d'en avoir le cœur net, Elsie fit défiler les messages. Toutes ces personnes aux pseudos étranges évoquaient des soirées secrètes, des drogues dangereuses et des jeux pervers. Des photos de corps clairs dans des décors sombres ponctuaient le fil de la conversation. Elsie n’osa pas les regarder. Elle s'arrêta alors sur un message qui concernait directement Daniel :

Adara vous a mentionné :

@Mercure tes vidéos sont vraiment les meilleures. Quand est-ce qu'on aura la prochaine ?

Impossible !

Daniel n'avait pas pu envoyer une vidéo sur ce groupe infect. Mais s'il n'avait rien à voir avec tout cela, pourquoi est-ce que ce dénommé Adara le mentionnait ? Quel était le véritable rôle de Daniel dans cette histoire de vidéos et de filles violées ?

Soudain, Elsie remarqua que la douche s'était arrêtée de couler. Daniel pouvait sortir à tout moment de la salle de bain. De peur qu'il ne la surprenne avec son portable à la main, elle remonta les messages, puis éteignit le téléphone et le posa à sa place. Elle revint de son côté du lit et remonta la couverture sur son visage en vitesse.

À présent, elle était définitivement incapable de retrouver le sommeil. Son cœur battait si fort dans sa poitrine qu'elle craignait que Daniel ne l'entende depuis la salle de bain. Elle devait se calmer avant qu'il ne revienne et ne remarque que quelque chose n'allait pas.

Elle se figea en entendant la porte s'ouvrir. Lorsqu'elle perçut les pas de son petit-ami derrière elle, Elsie ferma les yeux en priant pour qu'il ne la touche pas et qu'il reste éloigné d'elle. Tant qu'elle ne saurait pas qui il était réellement, elle ne voulait plus être à ses côtés.

Malheureusement, il vint l'enlacer et la serra fort contre lui. Elsie dut se retenir de ne pas le repousser.

« Lève-toi, mon amour, lui glissa-t-il à l'oreille. Je te dépose chez toi. »

Tétanisée par la conversation qu'elle venait de lire, Elsie fit un effort surhumain pour se réveiller comme si de rien n'était afin de ne pas éveiller les soupçons de Daniel. Elle n’osait imaginer sa réaction s'il apprenait qu'elle avait lu la conversation. Pour l'instant, elle préférait donc jouer la carte de l'ignorance. Sans perdre de temps, elle alla prendre une douche dans la salle de bain, puis elle enfila sa tenue de la veille.

Avant de sortir, elle essaya de faire le vide dans son esprit et de se rassurer. Elle avait dû rêver, cette conversation ne pouvait pas être réelle. Et même si elle l’était, Elsie envisagea de l'oublier et d'agir comme si elle n'avait rien lu. Après tout, cela ne pouvait qu’être un malentendu.

Finalement, elle prit son courage à deux mains et sortit de la salle de bain. Dans la chambre, Daniel répondait encore à un message sur son téléphone.

Il discute sûrement avec les membres du groupe de conversation, songea Elsie, médusée.

En remarquant sa présence, Daniel leva les yeux et rangea son portable comme si de rien était.

« Tu es prête ? lança-t-il.

– Oui, dit Elsie d'une voix mal assurée. »

Elle s'efforça de lui sourire et le suivit hors de l'appartement. Elle ne souffla pas le moindre mot avant d'être montée dans la voiture. Cependant, elle n'eut pas d'autre choix que de discuter lorsque Daniel engagea la discussion :

« Tu as l'air fatigué, souligna-t-il. J'espère que tu as bien dormi quand même.

– Oh... Oui, j'ai bien dormi. Mais je n'ai pas encore l'habitude de me lever aussi tôt, mentit-elle.

– Ça viendra, ne t'en fais pas. Je te dépose à Berry Records comme convenu ?

– Non, j'aimerais repasser à mon appartement, j'ai un peu de temps avant mon rendez-vous.

– À vos ordres, mademoiselle » lança-t-il avec un clin d'oeil.

Ils montèrent dans la voiture et Elsie s'installa comme d'habitude sur le siège passager. Mais cette fois, elle était incapable de se détendre, si bien qu'elle craignait que Daniel ne remarque son malaise. Heureusement, il était bien trop concentré sur la route pour lui prêter attention.

Ils arrivèrent rapidement devant l'immeuble d'Elsie. Daniel gara le véhicule près de l'entrée et coupa le moteur.

« Fais attention à toi, déclara-t-il. Il faut que tu sois en forme. »

Il s'approcha alors d'Elsie et l'embrassa doucement. Pour la première fois, la jeune femme trouva ses lèvres terriblement glaciale.

« Passe une bonne journée, dit-il en mettant fin au baiser.

– Toi aussi. »

Elsie s'écarta enfin de lui et quitta le véhicule. Une fois dehors, elle s'empressa de rentrer.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter