la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 9

Sur le coup, Elsie se trouva bête de ne pas y avoir pensé plus tôt. Elle se rappelait à présent que Gillan et lui étaient amis. Il était tout à fait normal qu’il l’ait invité. Cependant, sa gêne l’empêcha de faire le moindre pas vers lui.

Que devait-elle faire ? Le saluer poliment et passer son chemin ? Engager une conversation amicale ? Ou tout simplement l’ignorer ? Même s’ils se fréquentaient désormais, elle lui avait promis de n’en parler à personne. Elle n’avait pas songé à la façon dont elle devait se comporter avec lui lors des soirées mondaines.

Une voix féminine vint finalement à son secours :

« Elsie ! »

Vêtue d’un élégant costume bleu nuit et d’une chemise blanche, Hédia vint saluer Elsie qui avait du mal à lâcher Daniel du regard. D’ailleurs, ce dernier aussi n’avait d’yeux que pour elle.

« Je suis tellement heureuse que tu aies pu venir ! Cela va faire plaisir à Gillan.

– Tu sais où il est ? Je ne l’ai pas encore vu et j’aimerais le saluer.

– Il discute avec des producteurs un peu à l’écart, mais j’imagine qu’il ne devrait pas tarder à arriver. »

Elsie acquiesça en espérant que Gillan ne tarde pas. Toutefois, elle était heureuse d’être tombée sur Hédia. C’était l’une des rares personne qu’Elsie connaissait et cela lui fit du bien de croiser un visage familier.

« Bonsoir mesdemoiselles, déclara Daniel qui avait finalement décidé d’engager la conversation.

– Bonsoir Daniel, je suis surprise que tu aies réussi à te libérer.

– Tu me connais, je trouve toujours du temps pour mes amis les plus proches. »

Son regard se posa à nouveau sur Elsie, mais avant qu’ils n’aient l’occasion d’échanger un mot, Hédia ajouta :

« J’imagine que je n’ai pas besoin de te présenter Elsie.

– Non, si je me souviens bien nous nous sommes vus lors du tournage de Let’s Talk, souligna Daniel.

– Oui, c’est bien cela, articula Elsie qui sentait ses joues s’enflammer.

– Je te l’ai déjà dit, mais j’adore ton single. Cela fait quelques jours que je l’écoute en boucle.

– Tu n’es pas le seul, Gillan n’arrête pas de l’écouter aussi, avoua Hédia.

– C’est normal, Gillan a toujours eu bon goût. »

Le cœur d’Elsie s’emballait follement. À nouveau, elle ignorait s’il disait cela pour lui faire plaisir ou s’il le pensait sincèrement.

« Je suis désolé, je ne vais pas pouvoir rester longtemps, dit Daniel. Je suis juste passé en coup de vent pour souhaiter un bon anniversaire à Gillan, mais j’ai des obligations dans la soirée.

– Bien sûr, je comprends, répondit Hédia. C’est déjà bien que tu aies pu venir. Ça compte beaucoup pour Gillan.

– Et moi je suis ravi de vous avoir revues toutes les deux, poursuivit-il. D’ailleurs, j’espère qu’on aura l’occasion de passer à nouveau du temps ensemble prochainement, Elsie. »

À ses mots, Daniel leur sourit avant de s’éloigner du buffet. Puis, Hédia ajouta :

« Tu es toute timide, Elsie. Tu devrais essayer de te détendre un peu.

– Je sais, mais ce n’est pas si facile que cela.

– Oui, je connais ça. Pour moi non plus ça n’a pas été facile au début. »

Hédia jeta un regard autour d’elle avant de remarquer :

« Bon, je vais essayer de trouver Gillan pour lui dire que tu es arrivée. Crois-moi, il ne va pas perdre un instant avant de rappliquer.

– Oh non, tu n’es pas obligée de le déranger. Surtout s'il discute avec des producteurs.

– Ne t’inquiète pas. Le connaissant, cela lui fera bien plus plaisir de discuter avec toi. Surtout, ne bouge pas d’ici, j’arrive dans un instant. »

À son tour, Hédia s’éloigna et laissa Elsie seule. Elle se retourna, pensant trouver Wes à quelques pas d’elle, mais même son manager avait disparu. Légèrement anxieuse, la jeune femme ne parvenait à se décider à aller à la rencontre des autres invités, de peur de se ridiculiser ou de les déranger.

Elle préféra donc goûter tous les amuse-bouches proposés par le restaurant. Alors qu’elle parvenait aux verrines de poissons et de légumes, Elsie aperçut Rachel, qui portait une élégante robe rouge. Elle aussi s’était retrouvée seule avec, pour seule compagnie, les mets du buffet. Cependant, quand elle remarqua la présence d’Elsie, la chanteuse ne put s’empêcher d’aller à sa rencontre.

« Arrête de tourner autour de Daniel », lui glissa-t-elle d’un ton menaçant.

Elsie paniqua. Pourquoi lui parlait-elle de Daniel ? Se doutait-elle de quelque chose ? Elle avait pourtant fait attention à ce que personne ne sache rien de leur relation secrète.

« Je te demande pardon ?

– Tu m’as très bien comprise, ne fais pas l’innocente.

– Tu te trompes, je le connais à peine.

– Oh non, je ne me trompe pas. Tu te crois spéciale parce qu’il te regarde et parce qu’il te donne de l’importance mais bientôt… »

Sa voix se brisa et Elsie ne put dire si Rachel était triste, folle de rage ou tout simplement morte de jalousie. Elle avait presque de la peine pour elle.

« Garde tes distances avec lui, c’est tout ce que j’ai à te dire. »

Rachel n’insista pas et quitta la salle de restaurant. Troublée par leur conversation, elle eut bien du mal à penser à autre chose ou à manger la verrine qu’elle tenait encore à la main.

Et si Rachel savait que Daniel et elle se fréquentaient ? Si elle était jalouse, elle pourrait tout gâcher entre eux en allant tout raconter aux médias. Rien que d’y penser, Elsie en avait des frissons. Elle devrait non seulement affronter les rumeurs dans la presse mais également la haine des fans de Daniel.

« Elsie ? Qu’est-ce que tu fais toute seule ici ? »

Perdue dans ses pensées, Elle ne s’était pas rendue compte que Gillan venait de la rejoindre. Il était très élégant dans son costume noir sur mesure.

« Bonsoir, Gillan ! s’écria-t-elle. Je te souhaite un joyeux anniversaire.

– Merci ! Tu m’as fait un très beau cadeau en venant à ma soirée. Comme tu es en pleine promotion pour ton single, j’avais peur que tu ne puisses pas venir.

– Bien sûr que si, ça me fait plaisir que tu m’aies invitée.

– Puisque que tu es là, je vais te présenter à quelques amis. Ce sont tous des artistes, tu vas les adorer. »

Il tendit alors la main vers Elsie, l’incitant ainsi à la suivre. Elle n’osa pas la prendre tout de suite. Si elle lui plaisait réellement, elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs. Mais ce soir, c’était son anniversaire. Elle pouvait bien faire cela pour lui. La jeune femme lui offrit alors son plus beau sourire.

« D’accord, je viens avec toi. »

Elle prit sa main et se laissa entraîner dans le monde de Gillan.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter