la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 8

« Tu es sûr qu'elle me va ? »

Debout devant son miroir, Elsie observait sa silhouette longiligne. Elle venait d'enfiler une petite robe noire près du corps qu'elle comptait porter le soir pour la fête d'anniversaire de Gillan. Dans l'espoir d'être présentable, elle avait demandé à Wes de venir la conseiller. Assis sur son canapé, son manager répondit :

« Pour la millième fois : oui, elle te va.

– Mais tu en es sûr ?

– Pourquoi es-tu si inquiète ? Ce n'est qu'une petite soirée avec les proches de Gillan. Tu n'as pas à te mettre autant de pression.

– C'est juste que je suis un peu nerveuse. Je veux faire bonne impression.

– Tu es jolie, gentille et ton premier album fait un carton. Crois-moi, tu feras bonne impression. »

La jeune femme sourit poliment, mais elle était loin d’être rassurée. Certes, elle n'aurait pas à chanter ni à faire la promotion de son album ce soir, mais elle était aussi stressée qu'avant une émission télévisée. Elle se demandait quelles personnes elle rencontrerait mais surtout, elle craignait que les invités de Gillan ne l’apprécient pas. Après tout, l'image qu'on donnait d'elle dans les médias était très différente de la personne qu'elle était réellement.

« Mais, je ne connaîtrai personne là-bas, ajouta Elsie.

– Tu me connais moi, remarqua Wes avec un sourire amical. Et tu connais les Red Sun aussi.

– Je n'ai discuté qu'une seule fois avec eux, on ne se connait pas vraiment.

– Il y a Rachel aussi, se rappela son manager. Ce sera peut-être l'occasion de vous trouver des points communs.

– Je ne suis pas sûre de vouloir passer du temps avec elle, soupira Elsie. Je vois bien qu'elle ne m'aime pas.

– Ne le prends pas personnellement, répondit Wes. Rachel est comme ça avec tout le monde.

– Je ne comprends pas pourquoi Gillan l'a invité. Elle risque de plomber l'ambiance. »

Elsie songea au regard désintéressé de Rachel et à sa mauvaise humeur qu'elle traînait avec elle tel un boulet. Gillan l’appréciait-il donc vraiment ou l’avait-il invité par simple politesse ?

Cependant, la chanteuse se demanda également pourquoi le jeune homme l’avait elle aussi invitée. Ils se connaissaient à peine, rien ne le forçait à la convier à sa fête d’anniversaire.

« À vrai dire, je ne sais pas pourquoi il m'a invitée aussi. Je suis une inconnue...

– Tu n'as donc toujours pas compris ?

– Compris quoi ?

– Évite de trop en parler, mais je pense que Gillan a un petit faible pour toi.

– Non, je ne crois pas.

– Ca me paraît évident pourtant. Il ne fait que de parler de toi et de ta chanson, et il était rouge comme une tomate quand tu es arrivée l'autre soir. Tu lui plais énormément. »

Embarrassée, Elsie jeta un regard vers le miroir. Que pouvait-il lui trouver ? Elle avait beaucoup de mal à croire Wes. D'ailleurs, elle préférerait que Gillan ne s'intéresse pas du tout à elle. Jamais un homme comme Gillan ne pourrait prendre la place de Daniel dans son cœur.

« Tu ferais mieux de te dépêcher, remarqua Wes en jetant un œil à son téléphone. Sinon, on risque d'être en retard.

– Mais la robe...

– Elle est parfaite, coupa Wes. Alors arrête de te poser autant de questions et finis de te préparer. »

Elsie acquiesça et fila dans la salle de bain. À nouveau, elle s'examina attentivement dans le miroir. Sa robe noire épousait parfaitement les formes de son corps et laissait apparaître la naissance de ses seins. Ainsi vêtue, elle était à la fois sexy et élégante, ce qui lui plaisait beaucoup. Cependant, elle n'avait pas l'habitude de porter ce genre de tenue et avait peur qu’on ne la trouve indécente.

Wes a dit qu'elle était parfaite, alors tout va bien se passer, se rassura-t-elle.

Pressée de partir, Elsie se maquilla rapidement, puis alla chercher une pochette argentée et une paire d'escarpins de la même couleur. Lorsqu'elle fut enfin prête, elle retourna dans le salon.

« C'est bon, on peut y aller, annonça-t-elle.

– C'est pas trop tôt ! » s'écria Wes.

Ils s'empressèrent de quitter l'appartement et rejoignirent rapidement la voiture de Wes garée sur le parking de la résidence. Puis, ils s'enfoncèrent dans les rues bondées de Londres. Le lieu de la soirée n'était pas très loin. Pour l'occasion, Gillan avait réservé un restaurant luxueux et très réputé du centre de la capitale. Il était si près de la résidence qu'il ne fallut qu'une dizaine de minutes en voiture avant qu'Elsie et Wes n'y parviennent. Le manager gara la voiture devant le restaurant avant d'en descendre et de laisser les clés du véhicule au voiturier. Lorsque Elsie l'eut rejoint sur le trottoir, ils purent enfin entrer dans le restaurant.

Une fois à l'intérieur, Elsie fut émerveillée par la décoration. L'établissement méritait sa réputation. La salle était haute de plafond et luxueusement décorée. Le personnel avait retiré les tables habituelles pour proposer uniquement un buffet debout. La douce odeur qui flottait dans l'ensemble du restaurant éveilla l'appétit d'Elsie. Cependant, ce qui la surprenait le plus, c'était le nombre de personnes présentes dans la salle. Le restaurant était plein à craquer de célébrités et de professionnels de la musique et de l'audiovisuel.

Voir autant de monde intimida immédiatement Elsie qui se sentit insignifiante face à la foule.

« Wes, tu n'avais pas dit que c'était une petite soirée avec les proches de Gillan.

– On va dire que Gillan a de nombreux proches. Et puis il est très sociable, le connaissant, il a dû inviter tous les artistes de Londres, et quelques producteurs aussi.

– Pourquoi est-ce que tu ne me l'as pas dis ?

– Parce que je te connais, Elsie. Tu aurais stressée pour rien. Alors maintenant qu'on est arrivés, allons prendre un verre et essaie de te détendre. »

Sans lui laisser le temps de répondre, Wes l'emmena au bar où ils prirent tous les deux une coupe de champagne. Puis ils saluèrent plusieurs artistes avant de s'arrêter au buffet. Elsie se sentait déjà épuisée au bout de quelques minutes. Faire bonne figure et assurer une conversation sans dire de bêtises était plus fatiguant qu'elle ne l'aurait cru.

Alors qu'elle attrapait un toast au saumon, Elsie remarqua qu'un homme s'approchait d'elle. La jeune femme pensa d'abord qu'il s'agissait de Gillan qui venait la saluer. Mais en levant les yeux, ce fut un tout autre visage que la jeune femme découvrit.

Celui de Daniel.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter