la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 3

Lorsqu'elle prononça les dernières paroles et qu'elle joua une ultime note sur sa guitare, Elsie ouvrit à nouveau les yeux. La première chose qu'elle vit fut Daniel qui la fixait de ses yeux brillants. Son regard la troubla à un tel point qu'elle remarqua à peine les applaudissements du public et encore moins le stagiaire qui s'approchait d'elle pour reprendre la guitare. Lorsqu'elle le vit, elle s'empressa de lui rendre l'instrument et revint s'installer autour de la table.

« Merci pour cette performance Elsie, la félicita Dylan Jones. Je comprends pourquoi votre premier album est un tel succès. »

Le présentateur se tourna vers l’une des caméras près de lui et ajouta d'une voix enjouée :

« N'hésitez pas à acheter _Sober _et, surtout, ne manquez pas la tournée nationale d'Elsie qui commencera dès janvier prochain ! »

Elsie se détendit un peu en comprenant que Dylan Jones en avait fini avec elle. D'ailleurs, il ne tarda pas à mettre un terme à l'émission qui prit fin dans la bonne humeur avec une performance de Daniel.

Dès que les caméras furent coupées, le public sortit peu à peu de la salle. Elsie, quant à elle, salua aimablement Dylan Jones et les invités avant de s'éclipser discrètement. Elle avait encore deux interviews planifiées dans la soirée et Wes, son manager, devait déjà l'attendre. Mais avant de quitter le plateau, elle fut interpellée par Allyssa Lowndes. L’actrice était à peine plus âgée qu'Elsie et faisait tout autant parler d'elle.

« Elsie, attends un instant.

– Oui, Allyssa ? »

Maintenant qu'elle était face à elle, Elsie fut surprise de voir combien elle était jolie. Ses cheveux coupés courts et son costume lui donnaient un style singulier et inimitable. La chanteuse en fut presque intimidée et se promit alors de jeter un œil à son nouveau film.

« Je tenais à te féliciter personnellement pour tes débuts, commença Allyssa. J'ai beaucoup aimé ta chanson et ta voix est vraiment unique.

– Je vous remercie ! Ca me touche beaucoup !

– J'aimerais aussi te donner un conseil. Même si aujourd'hui, tu as beaucoup de succès, tu ne dois jamais cesser de travailler dur et toujours écouter ce que ton cœur te dit.

– D'accord, je m'en souviendrai, répondit Elsie.

– Et aussi, méfie-toi des hommes, surtout des plus âgés.

– Me méfier ? Mais pourquoi ?

– Parce qu'ils te mèneront à ta perte. N'oublie pas cela. »

Allyssa lui adressa un dernier sourire avant de tourner les talons et de disparaître dans le couloir. Son deuxième conseil intriguait beaucoup Elsie, mais elle n'avait pas eu le temps d'obtenir davantage de détails.

Légèrement déboussolée par cet aparté, la jeune femme remontait le long couloir qui menait à sa loge quand elle fut de nouveau interpellée, cette fois par une voix d'homme :

« Elsie ! »

La jeune femme s'arrêta net en reconnaissant la voix de Daniel. Son cœur s'emballa furieusement dans sa poitrine lorsqu’elle réalisa qu'il s'apprêtait à engager la discussion.

Que devait-elle faire ? Lui parler comme si de rien n'était ? Lui confier qu'elle était une fan de la première heure, qu'elle possédait tous ses albums et que, chez ses parents, sa chambre était remplie de posters à son effigie ? Ou jouer l'indifférence et faire comme si elle ne le connaissait pas ?

Un millier de questions se bousculaient dans sa tête tandis qu'elle peinait à conserver une expression calme et polie.

Pas de panique, Elsie ! _songea-t-elle. _On reste cool.

« J'avais hâte de te rencontrer ! lança Daniel une fois à sa hauteur. _Sober _est vraiment une chanson excellente !

– Oh, je suis... je suis ravie qu'elle vous plaise ! »

Un véritable feu d'artifices explosa dans le cœur d'Elsie. Elle peinait rester impassible mais, quoi qu'il arrive, elle devait faire une bonne impression.

« Moi aussi, j'adore vos musiques !

– C'est vrai ?

– Oui, à vrai dire, je vous suis depuis vos débuts... c'est un véritable honneur de pouvoir discuter avec vous.

– Dans ce cas, cela te ferait sûrement plaisir que l'on continue cette discussion chez moi, histoire de faire plus ample connaissance. »

Sa proposition la prit totalement au dépourvu. Elsie ignorait s'il était sincère ou s'il se moquait d'elle. Daniel Wilson avait-il vraiment envie d'apprendre à la connaître ? Était-elle si intéressante ? Non, il ne pouvait pas lui porter autant d'attention. Toutefois, le chanteur ne lui laissa pas l'occasion d’approfondir sa réflexion.

« Ah, j'imagine que tu vas refuser, soupira-t-il. D'après ce que j'ai entendu dire, tu ne cherches pas d'amant. »

Il faisait référence aux paroles de sa chanson, ce qui flatta considérablement Elsie. Daniel faisait visiblement très attention aux détails. Elle répondit alors sans réfléchir :

« Oh, je n'en cherche pas... mais rien ne dit que je n'en désire pas un. »

Daniel sourit et, à cet instant, Elsie réalisa combien elle l'aimait. Il était bien plus que son idole ou que l'homme qui l'avait poussée à réaliser ses rêves. Il était la personne avec qui elle souhaitait passer le reste de ses jours.

« Il faut que j'y aille, ma voiture m'attend, remarqua soudain Daniel. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir très rapidement. »

Il lui fit un clin d'oeil avant de s'éloigner sous ses yeux ébahis. Elle ne détourna le regard que lorsqu'il eut disparu à l'angle du couloir. Maintenant qu'il n'était plus à ses côtés, Elsie se demandait si leur conversation avait bien eu lieu, si Daniel aimait réellement sa musique et surtout, s'il lui avait bel et bien proposé d'aller chez lui.

Non, il devait plaisanter, songea Elsie.

La jeune femme se félicita de ne pas avoir accepté, évitant ainsi de se ridiculiser, et entra enfin dans sa loge. Elle y trouva Wes, son manager. C'était un homme grand, noir de peau et toujours habillé avec beaucoup d’élégance. Ce soir, il portait un jean noir, un tee-shirt blanc et une veste en cuir avec de larges épaulettes.

Quand il vit la chanteuse entrer dans la pièce, il se précipita vers elle, une expression inquiète tendait son visage.

« Bon sang, Elsie ! Mais qu'est-ce que tu faisais ? s'écria-t-il.

– Désolée, je discutais avec Daniel. »

L'expression de Wes se métamorphosa instantanément. L’inquiétude fit place à une joie incrédule.

« C'est vrai ? Vous avez sympathisé ?!

– Oui, un petit peu, je crois. Il a dit qu'il aimait ma chanson.

– Mais c'est génial ! Je sais combien c'est important pour toi ! »

Soudain, Wes se souvint de la raison de son tourment : les interviews d'Elsie. Les journalistes devaient déjà les attendre et ils n’avaient plus une minute à perdre.

« Ah mais ce n'est pas le moment de discuter ! Tu as encore deux interviews ce soir et si on ne part pas maintenant, on sera en retard ! »

Il attrapa le sac d'Elsie et lui tendit une bouteille d'eau à moitié entamée.

« Pas le temps de te changer, tu feras ça en rentrant ! s'exclama-t-il en poussant la jeune femme vers la sortie. Allez, il faut se dépêcher ! »

Elsie s'exécuta et sortit précipitamment de la pièce, puis quitta le bâtiment après avoir salué d’un geste les équipes de production. Une fois dehors, elle entra dans la voiture de Wes qui l'emmena à sa prochaine interview. La nuit promettait d'être longue, mais Elsie s’en fichait. Dans sa tête résonnaient les paroles que Daniel Wilson lui avait confiées ce soir.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter