la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 2

La jeune femme sursauta. Elle n'avait pas entendu le stagiaire entrer à nouveau. Sans perdre un instant, elle se leva et suivit l'étudiant hors de la loge. Dans les couloirs de la chaîne de télévision, tout le monde était en effervescence et personne ne lui prêtait attention. Au final, ce n'était pas plus mal. Elle préférait cela plutôt que d'avoir à faire la conversation. Elle avait besoin de rester concentrée et surtout, de retrouver son calme.

Le stagiaire l'emmena jusqu'au plateau où il la fit attendre près d'une des caméras pendant que Dylan Jones, le présentateur, annonçait son entrée. De là où elle se trouvait, Elsie pouvait apercevoir la grande table où étaient installés les invités. Parmi eux, il y avait bien sûr Daniel Wilson qui attira tout de suite son attention. Il portait un costume très élégant et affichait une expression bienveillante et détendue. Il était entouré par Adela, une célèbre danseuse espagnole, Allyssa Lowndes, une actrice qui, comme Elsie, avait récemment fait ses débuts, et un homme d’une trentaine d’années dont la jeune femme ignorait l'identité. Comme à chaque émission, Dylan Jones présidait la table et animait la conversation, évoquant les projets professionnels de chacun de ses invités les uns après les autres.

Enfin, ce fut au tour d'Elsie.

« Ce soir, nous accueillons une jeune artiste dont vous avez certainement déjà entendu parler, déclara le présentateur. Elsie a sorti son premier album il y a quelques semaines et son single _Sober _est un véritable carton ! Elle nous a réservé sa toute première apparition à la télévision pour interpréter sa chanson et nous parler de son parcours et de ses projets. »

Le cœur d'Elsie s'emballa dans sa poitrine. Le moment était enfin venu.

« Mesdames et messieurs : Elsie ! s'exclama Dylan Jones. »

Je vais m'en sortir, se répéta-t-elle pour la millième fois. Tout va se passer à la perfection.

Le stagiaire lui fit alors signe d'avancer. Elsie prit immédiatement son courage à deux mains, afficha son plus beau sourire et s'élança vers la table où l'attendaient Dylan Jones et ses invités. Elle salua le public présent sur le plateau avant de dire bonjour au présentateur et aux autres célébrités. Puis, elle s'assit au bout de la table, juste à côté d'Allyssa Lowndes.

« Quel joie de vous avoir parmi nous, Elsie !

– Le bonheur est partagé, répondit-elle d’un ton trop monocorde à son goût, mais plutôt assuré. »

Elsie leva alors les yeux vers Daniel, guettant sa réaction. Un sourire malicieux s'était dessiné sur son visage tandis qu'il la déshabillait du regard. Cela bouleversa tant la jeune femme qu'elle entendit à peine la question de Dylan Jones :

« Votre chanson, Sober, est un des plus gros hits de ce début d'année alors que personne ne vous connaissait il y a encore quelques mois. Comment expliquez-vous ce succès ?

– À vrai dire, je dois beaucoup à mon producteur, Arthur Kellins, et à mon agence, Berry Records. Ils m'ont remarquée alors que je ne faisais que des reprises de chansons sur Youtube et ils m'ont donné l'opportunité de sortir mon propre album. Je leur en serai éternellement reconnaissante. »

Les mots sortirent naturellement et Elsie fut surprise d'être si à l'aise. Finalement, parler en public n'était pas si compliqué malgré toutes ces lumières et ces caméras.

« Et ce n'est pas trop difficile d'être propulsée aussi rapidement sur le devant de la scène ? demanda Dylan Jones. Tout cela doit être nouveau pour vous, surtout que vous n'avez que 22 ans.

– Pour être honnête, c'est un peu stressant, mais partager ma passion avec le monde entier, c’est une chance inouïe. Alors j'essaie de rester moi-même quoi qu'il arrive pour donner envie à tout le monde d'écouter mes musiques.

– Pour l'instant, tu t'en sors particulièrement bien, complimenta Daniel. »

Elsie ne put s'empêcher de rougir. Elle s'efforça tout de même de rester concentrée et de répondre correctement aux questions de Dylan Jones. L’adrénaline lui montait à la tête. Il ne fallait pas qu’elle laisse ses émotions la perturber.

Pendant près d'une vingtaine de minutes, Elsie discuta de son album et du rôle qu'elle avait joué dans sa production, du tournage du clip et de la tournée nationale qu'elle était actuellement en train de préparer.

Tout au long de la discussion, Elsie surprit à plusieurs reprises le regard de Daniel sur elle. Peut-être qu'elle l'intéressait, ou que sa musique lui plaisait. Pour l'instant, elle ne pouvait pas en être sûre, mais le simple fait qu'il la regarde la plongeait dans une euphorie sans nom.

« Je propose que vous nous interprétiez Sober, Elsie, intervint Dylan Jones. J'ai entendu dire que vous nous avez même préparé une version acoustique !

– C'est exact !

– Eh bien nous vous écoutons ! »

Le sourire aux lèvres, Elsie se leva et marcha vers une petite scène aménagée pour l'occasion. Derrière, un mur d’écrans affichait des extraits du clip de Sober. Elsie prit place sur une chaise blanche située au centre. On lui apporta immédiatement une guitare acoustique qu'elle prit avec précaution. Elle se mit en position, les mains placées de part et d'autre de l'instrument. Avant de réaliser sa toute première performance en direct à la télévision, la jeune femme ferma les yeux et prit une profonde inspiration.

Je vais m'en sortir, se rassura-t-elle une dernière fois, c’est comme à la maison. Tout va se passer à la perfection.

Elle commença le morceau. La douceur des notes qu'Elsie jouait à la guitare se répandit doucement sur le plateau. La chaleur de la mélodie était telle que tous les spectateurs furent transportés en plein été, même au beau milieu de l'hiver.

La jeune femme se mit à chanter. Les paroles s'échappèrent de ses lèvres sans qu'elle n'eut à faire le moindre effort. Tout lui paraissait si naturel. À présent, elle en était sûre : elle était née pour chanter. Personne ne pourrait plus la convaincre du contraire.

Sur scène, Elsie ne craignait plus le ridicule et ne se posait plus les horribles questions qui l'avaient tant torturée. En toute simplicité, elle chantait.

Leave me, I ain't looking for a lover.

I just wanna be free, nothing more.

You can come to me when the night is over,

But now, I don't wanna be sober anymore.

Les regards admiratifs des spectateurs, la scène aménagée en son honneur, l'éblouissante lumière des projecteurs : tout s’était éclipsé, laissant la jeune femme seule avec sa guitare et les paroles de cette chanson qu'elle avait elle-même écrite. Quant à l'inquiétude qui la préoccupait tant en loge, elle n'était plus qu'un vilain souvenir chassé par la mélodie hypnotisante de sa guitare et l'inflexion rauque et profonde de sa voix.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter