la maison d'édition de séries littéraires

Sky Castle

Episode 10

Elsie, qui craignait de passer une mauvaise soirée, finit par beaucoup s’amuser. Malgré les remarques incisives de Rachel, elle rencontra de nombreux chanteurs et comédiens tous plus gentils et drôles les uns que les autres. Gillan savait s’entourer de personnes talentueuses et agréables.

Pendant la soirée, Elsie découvrit une toute autre facette de Gillan. Alors que les magazines renvoyaient de lui une image distante et altière, il était en réalité doux et attentionné, particulièrement avec Elsie qu’il n’avait pas quitté des yeux de toute la soirée.

La seule fausse note était l’absence de Daniel. Il était parti si rapidement qu’Elsie n’avait pu le croiser à nouveau.

Le lendemain matin, alors qu’Elsie donnait une énième interview pour la promotion de son album, Daniel continuait de hanter ses pensées. À vrai dire, il ne les quittait jamais. Elle songeait toujours à lui le soir, lorsqu’elle rencontra les amis de Gillan, puis le lendemain en se levant, jusqu’au beau milieu de la journée, quand elle essayait de deviner ce qu’il pouvait bien être en train de faire.

Daniel était devenu le seul et unique maître de ses pensées.

En fin de journée, alors qu’Elsie désespérait de n’avoir aucune nouvelle de lui, Daniel lui envoya un message. Il lui donnait rendez-vous à 19h devant sa résidence. Comme elle n’avait qu’une demi-heure pour se préparer, elle enfila une robe simple et se maquilla légèrement.

À 19h pile, la mercedes de Daniel apparut au bout de la rue. Il n’était jamais en retard et ne se permettrait pas de faire attendre Elsie. C’était une de ses meilleures qualités mais il était aussi cultivé, ouvert d’esprit et possédait un humour à toute épreuve. Était-ce bien réel ? Elsie se le demandait régulièrement.

« Bonsoir ! lança la jeune femme en montant sur le siège passager.

– Bonsoir Elsie », répondit-il en déposant un baiser sur ses lèvres.

Un courant électrique traversa la chanteuse tandis que Daniel démarrait la voiture. Elle prit un instant avant de retrouver pleinement ses esprits.

« Où m’emmènes-tu ce soir ?

– Dans un restaurant près de de la Tamise. Hier soir on a pas eu l’occasion de trop discuter alors je voulais rattraper le coup. Mais avant, j’aimerais passer chez moi. Ça ne t’embête pas ?

– Non, absolument pas. »

Immédiatement, Daniel bifurqua à gauche en direction de l’arrondissement de Southwark où se trouvait The Shard, une immense tour semblable à un éclat de verre qui abritait non seulement de luxueux logements, mais aussi les sièges sociaux de grandes entreprises. Le chanteur y avait emménagé quelques années plus tôt et, pour la première fois, il acceptait d’y emmener Elsie.

Il gara son véhicule dans le garage souterrain puis, guida Elsie jusqu’au 61e étage en la tenant par la main. Ils empruntèrent un ascenseur que Daniel actionna à l’aide d’une clef. Les portes s’ouvrirent directement dans l’appartement. Haut de plafond et richement décoré, il n’avait rien à voir avec le deux pièces d'Elsie. L'appartement comportait de nombreuses pièces, dont une immense chambre avec balcon, une salle à manger spacieuse et une bibliothèque débordant de livres.

Il ne faisait aucun doute que Daniel avait prit beaucoup de temps pour choisir un mobilier à son image : simple et sophistiqué. Elsie en tomba instantanément amoureuse.

Daniel posa sa veste sur le canapé en cuir et fit signe à Elsie de s'installer.

« Je vais prendre une douche. Fais comme chez toi. »

Maintenant qu'elle était seule, elle en profita pour visiter l'appartement. L’excitation faisait battre son coeur plus fort encore que d’habitude. Jamais, même dans ses rêves les plus fous, elle ne s’était imaginée pouvoir entrer dans l’intimité de Daniel.

Sachant quel privilège il lui offrait, Elsie ne se priva pas pour visiter son appartement. Elle admira les meubles aussi chics que raffinés, la peinture grise et blanche qui recouvrait les murs ainsi que l'immense statue de lion placée près de son balcon.

Dans cet appartement, Elsie se sentait si bien qu’elle en oubliait presque les menaces de Rachel. Après tout, pourquoi s’intéresserait-elle à la jalousie maladive d’une artiste de sa maison de disque alors qu’elle pouvait profiter de moments privilégiés avec l’homme qui faisait battre son coeur ?

En attendant que Daniel finisse sa douche, Elsie s'assit dans le canapé et admira l'imposante photographie de lui qui y faisait face. Le cliché était tout simplement immense et prenait toute la largeur du mur.

« Qu'est-ce que tu fais ? »

Elsie sursauta. Elle n'avait pas entendu Daniel sortir de la salle de bain. Fascinée par ses cheveux mouillés coiffés en bataille, Elsie mit un instant avant de lui répondre :

« Cette photo est magnifique, dit-elle en désignant le portrait face à elle.

– Merci, je l'ai prise en décembre dernier à l'occasion du 12ᵉ anniversaire de mes débuts. »

La photographie était en noir et blanc et Daniel y posait sur un large trône. Sur sa tête, une couronne indiquait qu’il régnait désormais sur l’industrie de la musique. Elle témoignait également de son égo surdimensionné et de sa capacité à réussir tout ce qu'il entreprenait.

Tout en bas de la photographie, Elsie remarqua quatre chiffres tracés à la main :

12.12

La chanteuse sut immédiatement ce que ces nombres représentaient. Il s'agissait de la date à laquelle Daniel avait fait ses débuts, le 12 décembre 2007. Cette date était aussi précieuse aux yeux d'Elsie puisque c'était ce jour-là qu'elle avait découvert le chanteur à la télévision.

« C'est le 12e anniversaire de tes débuts et tu as sorti ton premier album le 12e jour du 12e mois de l'année, remarqua Elsie. Décidément, tu as un truc avec le chiffre 12.

– Oui, c'est mon chiffre porte-bonheur. »

Daniel enlaça Elsie par derrière. La jeune femme frémit en sentant ses bras protecteurs.

« Et j'ai un autre porte-bonheur maintenant, ajouta Daniel d'une voix mielleuse. C'est toi, mon amour.

– Moi ?

– Oui. Je n'ai jamais été plus heureux que depuis le jour où je t'ai rencontrée. Jamais je n’oublierai ce moment où tu as chanté Sober face à moi. L’espace de quelques instants, j’étais au paradis. »

Sur ces belles paroles, il fit tourner Elsie et l'embrassa tendrement. Puis, il ajouta :

« Ce soir, je vais te présenter à un ami, l'informa-t-il en mettant fin au baiser. Pour l'occasion, je t'ai pris une jolie tenue. Elle t'attend dans la salle de bain.

– Oh, il ne fallait pas ! J'ai plein de robes à me mettre, tu sais. Tu n'étais pas obligé.

– Ça me fait plaisir, la rassura-t-il. Je veux que tu puisses porter les plus beaux vêtements qui existent. Allez, va te changer. »

Sans se faire prier, Elsie fila dans la salle de bain. Une large boîte argentée était posée sur le rebord en marbre du lavabo. Lorsqu'elle l'ouvrit, la jeune femme y découvrit une magnifique robe rouge Eli Saab. Elle était assez courte, bien trop pour la jeune femme, et légèrement transparente au niveau du décolleté. Cependant, Elsie n'allait pas faire la difficile. Les robes Eli Saab coûtent une fortune et Daniel avait eu la gentillesse de lui en offrir une. Elle devait donc la porter, au moins pour lui faire plaisir.

Rapidement, Elsie se dévêtit et enfila la robe. Elle était légèrement trop petite mais au moins, la jeune femme se trouvait jolie dedans. Elle espérait que Daniel, lui aussi, la trouverait belle ce soir. C’était bien la seule chose qui lui importait à présent : plaire à cet homme qui la couvrait d’un amour que personne ne lui avait jamais donné.

Être averti des dernières sorties, directement par emaill
Recevoir la Newsletter